Gipsy passion … makis !

NOUVEL ARTICLE EN LIGNE SUR LE BLOG : tu es friand de #makis ? Tu as envie de savoir les faire toi-même et donc de faire des économies ? Je te donne ma recette sur le #blog ! Une grande première pour moi ce type d'article ... J'espère que ça vous plaira et que j'ai été claire . Gipsyy.com et lien direct dans ma bio . #food #japan #sushi #diy #blogger #blog

Si vous me suivez sur instagram et si je vous ai également dans mes amis Facebook vous savez que je raffole de cette nourriture japonaise … un vrai festin et j’ai nommé les makis ! Comment vous dire que je détestais ça au début, je trouvais cela écoeurant, vraiment, et c’était impossible pour moi de finir ma bouchée – aussi petite était-elle – mais il faut croire que notre palais nous joue des tours ! J’y ai donc été progressivement à tel point qu’aujourd’hui c’est devenu difficile de résister à la tentation et que je salive déjà rien qu’à l’idée de vous dévoiler l’article dans sa totalité haha.

J’annonçais donc sur mes réseaux sociaux qu’il s’agissait d’un tout nouveau type d’article puisqu’en effet je n’ai jamais rédigé un quelconque article « recette » alors je me suis lancée ! Mon copain et moi-même raffolons de ces petits roulés de riz fourrés selon vos goûts et nous avons tout simplement décidé de nous lancer et nous sommes plutôt fiers pour une grande première !

Voici donc notre recette pour réussir environ 120 makis soit pour 5 gros mangeurs de makis – voire 6 haha – (divisez les doses pour les adapter à vos envies et besoins bien évidemment !).

IMG_1266 copie

Avant toute chose, il est vrai qu’à première vue nous sommes toujours impressionnés par les jolis rouleaux qui se trouvent dans nos assiettes au restaurant mais en réalité c’est tout bête ! Hyper facile et rapide … à condition d’avoir la volonté, des bons ingrédients et le matériel adéquat ! Vous verrez au fil de mes explications que le plus long ce n’est pas le fait de réaliser les makis mais le travail en amont !

Il vous faut :

IMG_1117 copie

♥ du riz spécial sushis (le normal ne convient pas pour la recette) 1kg pour 5-6 personnes
♥ du vinaigre de riz qui viendra s’ajouter à votre riz pour obtenir la texture et le goût idéal
♥ du sel ainsi que du sucre qui viendront s’ajouter au vinaigre de riz
♥ de l’eau pour y mettre votre riz lors de sa cuisson mais également pour l’utiliser lors de la préparation de vos rouleaux
♥ un verre doseur (bien pratique à moins que vous ayez le compas de l’oeil !)
♥ des algues séchées pour rouler vos makis environ 20-25 feuilles pour 5 personnes
♥ une natte, primordiale pour obtenir de jolis rouleaux
♥ un couteau bien aiguisé (j’insiste sur ce fait, s’il est mal aiguisé, vos makis s’écraseront lors de la découpe finale)
♥ une cuillère à soupe pour les doses de la sauce du riz

Vous trouverez le tout dans le rayon de supermarché consacré aux spécialités mondiales, ici, japonaises. 

Je vous l’indiquais précédemment, le plus long de la préparation est le travail en amont, soit la préparation du riz principalement. L’étape primordiale avant de vous lancer est donc de rincer votre riz afin d’enlever l’amidon qui le compose. Pour ce faire, rincez-le tout simplement à l’eau jusqu’à ce que celle-ci soit limpide, c’est assez long et pénible à faire mais c’est malheureusement nécessaire. Pour 1kg de riz nous avons passé par loin de 15-20 minutes à deux afin d’obtenir le résultat voulu, patience donc … Une fois le riz rincé, passons à sa préparation !

Pour la préparation de votre riz :

Je vous donne donc toujours les doses nécessaires pour 5-6 personnes, soit pour un 1kg de riz.

♥ mettez votre kilo de riz dans une grosse casserole
♥ dans cette même casserole, ajoutez 1135 mL d’eau

Une fois ces 2 choses ajoutées ensemble laissez le tout porter à ébullitionc’est plutôt rapide vous verrez -. Une fois que le tout boue, patientez 5 minutes et vous verrez des petits tunnels se former à la surface de votre riz, à ce moment, réduisez le feu au minimum et laissez cuire votre riz 10 minutes en prenant soin de recouvrir votre casserolevous verrez que votre riz est parfait lorsqu’il aura absorbé toute l’eau -.

IMG_1126 copie

IMG_1139 copie

En attendant vous pouvez préparer la sauce qui accompagnera votre riz pour lui donner le goût et la texture qui convient.

Pour la préparation du vinaigre de riz :

♥ du vinaigre de riz, environ 13,5 cuillères à soupe
♥ du sel, environ 1,5 cuillère à soupe
♥ du sucre, environ 6,5 cuillères à soupe

Ajoutez le tout dans une petite casserole que vous ferez cuire a feu doux, en remuant, jusqu’à ce que le sucre et le sel soient dissous.

IMG_1134 copie

L’ajout de la sauce sur le riz :

Au préalable il est préférable d’étaler son riz sur une surface assez grande, c’est plus facile à travailler et il se cassera moins. J’ai tout simplement pris un plateau qui rentre dans mon four que j’ai enroulé de cellophane pour le côté pratique.

IMG_1137 copie

A l’aide d’une spatule j’étale donc mon riz cuit dessus sur lequel je renverse, de façon équilibrée sur l’ensemble du plateau, la sauce ! – à première vue vous croirez qu’il y a très peu de sauce pour la quantité de riz, mais cela est bien suffisant, le riz boira le tout -.

IMG_1142 copie IMG_1143 copie

Petit plus : laissez refroidir votre riz et couvrez-le d’un chiffon mouilléhumide – le temps de préparer la garniture !

La garniture :

Alors là c’est bien évidemment selon vos goûts et préférences, pour notre part nous adorons le mélange saumon-avocat-cheeseun vrai délice -, mais le soir là nous avons testé :

♥ saumon fumé
♥ concombre
♥ chèvre frai
(faites des mélanges suivant vos préférences !). 

IMG_1138 copie

Pour le saumon frai, rendez vous dans une poissonnerie qui vous donnera celui qui convient le mieux. Avec 275 grammes de saumon (que nous avons payé environ 5,50€ pour vous donner une idée) nous avons environ réalisé 40 – 45 makis (en l’associant à de l’avocat et au cheese).

Munissez donc vous de :

♥ la natte
♥ les algues séchées
♥ votre garniture préférée
♥ un bol d’eau

Le bol d’eau vous sera très utile puisque vous vous apercevrez vite que le riz colle à vos mains et qu’il est très … collant ! Humidifiez vos mains et il s’en ira parfaitement bien. L’eau servira également à coller l’algue, il peut arriver que celle-ci se décolle sur 5 mm, alors un petit peu d’eau et le tour est joué !

IMG_1181 copie

IMG_1166 copie IMG_1171 copie

IMG_1175 copie

Pour la découpe du saumon, c’est comme vous voulez ! Retirez bien évidemment la totalité des arrêtes – en principe c’est déjà fait par votre poissonnier mais il peut y avoir des surprises – et la peau. A l’aide de votre couteau bien aiguisé coupez des tranches qui viendront garnir vos rouleaux.

Etape 1 : prenez votre feuille d’algue séchée.

Attention, il y a deux côtés différents sur vos feuilles, un côté lisse et un autre plus rugueux. C’est sur le côté rugueux que vous devrez mettre vos ingrédients.

IMG_1196 copie

Sur cette feuille étalez donc votre riz en laissant environ 1 cm sur le devant et environ 4 cm en haut pour le rouler. N’héstiez cependant pas à bien remplir vos extrémités gauches et droites, sinon il y a aura des pertes.

Etape 2 : mettez-y votre garniture à environ 1/3 de votre feuille sur toute la longueur.

IMG_1211 copie

Etape 3 : roulez !

IMG_1221 copie IMG_1223 copie

IMG_1229 copie IMG_1231 copie

C’est probablement l’étape qui semble la plus difficile mais c’est loin d’être le cas ! Tout est dans la motivation et le choix des ingrédients. Comme sur la deuxième photo, n’hésitez juste pas à tenir la garniture avec votre main afin que celle-ci ne s’échappe pas, rien de bien compliqué !
Nous vous en faites pas, il se peut que les extrémités de vos rouleaux ne soient pas parfaits au début, ce n’est pas grave, coupez simplement le surplus d’algue afin d’ajuster le tout.

Le résultat :

IMG_1233 copie

C’est la deuxième fois que nous faisons ces makis, nous sommes donc encore loin d’ouvrir un restaurant japonais haha et en ayant eu quelques retours je peux vous donner le conseil suivant : coupez l’algue en deux, ils seront plus jolis, moins bourratifs et vous aurez moins le goût de l’algue je testerai bientôt, je suis sure qu’ils seront encore meilleurs !

Etape 4 : la découpe

Reprenez votre couteau bien aiguiséet là il devra l’être d’autant plus – et votre bol d’eau. La couteau bien aiguisé servira bien évidemment à couper de jolies rondelles mais aussi à ne pas écraser votre maki, ce qui serait dommage après tant de travail ! L’eau quant à elle servira à humidifier votre couteau afin que rien ne colle sur ce dernier, c’est bien pratique vous verrez.

IMG_1258 copie

IMG_1240 copie

Pour la taille des rouleaux c’est à nouveau selon votre goût, je pense qu’environ 1,5 cm c’est raisonnable.

Oh et devinez qui faisait le mendiant pendant notre préparation ? Yoshi haha. Même lui adhère totalement à cette nourriture … en même temps, dès qu’il s’agit de nourriture, il aime tout !

IMG_1234 copie

Et voilà le résultat :

IMG_1267 copie

IMG_1270 copie

IMG_0951 copie

Sur cette dernière photo vous apercevez également des rollsmakis inversés -, je n’ai malheureusement pas de jolis photos à vous montrer … si vous voulez vous lancer, la préparation est la même, c’est juste la technique qui change ! Je vous invite à visionner des tutoriels vidéos, c’est plus simple !

Vous avez donc réussi vos makis qui sont bien plus consistants que ceux que nous trouvons dans les grandes chaines de restaurants et aussi moins chers … Le panier moyen pour 5-6 personnes (environ 120 makis) revient donc à environ 30€ – avec la sauce soja et le wasabi, miam – (c’est le minimum pour 2 personnes au restaurant finalement). C’est bien évidemment du travail, nous avons passé 3h à faire cela, mais quand on aime … difficile de résister !

Si jamais vous habitez dans en Moselle, pas loin de Metz ou Thionville et que vous n’avez toujours pas envie de vous lancer dans cette préparation, je vous conseille le restaurant Hinata Sushis à Maizières-Les-Metz, vous avez un excellent rapport qualité-prix dans une ambiance sympathique ! Pour avoir déjà testé la chaine Ayako Sushi à Semecourt, j’ai été déçue (autant du service que de la qualité des sushis dans le sens où ils sont minuscules pour le prix …), on se croirait dans une usine où l’unique but est de créer du bénéfice, enfin …

Alors, partant ?
Tu as des conseils à me donner ?
Tu aimerais voir plus de recettes sur le blog ?

  
 

8 Comments

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      C’est vraiment pas si compliqué que ça … ça vaut le coup d’essayer au moins une fois ! :)
      Oui je la trouve très jolie aussi, on l’avait achetée au Auchan juste avant Noël ! Il y avait le service complet mais quand on est arrivé il ne restait plus grand chose comme tout était passé à 50% … :)

  1. Reply
    Darkrevette

    Comment dire ?… euh… xD Je n’ai jamais goûté j’avoue mais ça me dégoûte d’avance lol. Premièrement je n’ai jamais vraiment aimé le riz. Je me force à en manger de temps en temps mais ce n’est pas mon truc. (oui je sais c’est bizarre de ne pas aimer ça ^^) Ensuite, le poisson cru… cru ? J’ai du mal avec ce concept.
    Par contre je vois que ton chien était très intéressé lui ahah.

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      Oh je comprends tout à fait, j’ai l’impression que c’est doit on déteste, soit on adore, y’a pas de juste milieu !

      Oh ben lui du moment que ça se mange, il est là haha

  2. Reply
    Marie

    Tu m’as mis l’eau a la bouche, tout comme toi, je raffole de nourriture japonaise et il serait grand temps que j’essaye d’en faire moi même plutôt que d’aller dépenser dès sommes folles au resto chaque semaine. Ton auto pourra m’être utile à l’avenir.
    Bisous Bisous
    Marie http://www.maristochats.fr

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      C’est vraiment dommage que ce soit aussi cher … mais c’est malheureusement si bon qu’on est forcément obligé d’y retourner haha.
      Bisous :)

  3. Reply
    Clem.C

    Coucou,

    Pour les maki, on a une machine avec le chéri qui les roule tout seul (un sorte de typerware ). Vachement pratique! :). Par contre, la découpe est une vraie catastrophe!
    Je retiens pour l’eau. Pleins de bisous!

Leave Your Comment