Mes petits précieux …

Il y a 2 semaines je vous parlais de mon récent perçage au Septum et je vous avais promis un article qui parlerait de l’ensemble de mes piercings alors le voici  – avec un petit peu de retard -.

J’ai donc, aujourd’hui, 5 piercings sur le visages et 10 piercings aux oreilles que je cache le plus souvent avec mes cheveux haha. Bref, tout cela pour dire que j’aime les piercings, oh oui, et ce depuis des années maintenant. Allez savoir pourquoi, mais porter ces petits bijoux sur le corps me donne une certaine confiance en moi, c’est aussi une façon de m’affirmer je pense.
Ces piercings sont aussi un sujet de « polémique » si je peux le dire ainsi, ça ne plait effectivement pas à tout le monde et encore moins à son entourage haha. Mon premier piercing j’ai dû le mendier, oui c’est bien le mot, et supplier mes parents pendant plusieurs mois puisque quand je l’ai fait je n’avais que 16 ans (leur accord était donc obligatoire) et ce fût donc le fameux labret centré que j’ai retiré l’année dernièreje vous en parle plus en détail dans l’article -.

J’estime que j’ai mérité chacun de mes piercings dans le sens où ce n’était pas un caprice ou quoi que ce soit du genre mais plutôt une façon de me récompenser ! Quand j’y pense, je me suis permise de demander l’autorisation à mes parents pour chacun de mes piercings parce que je venais de réussir quelque chose – le plus souvent un examen – et qu’il était hors de question de les faire sans leur consentement.

IMG_3210

Mon second piercing fut le médusa, que j’aime toujours autant aujourd’hui, que j’ai demandé pour l’obtention de mon bac. A la suite donc de ces 2 piercings, je possédais donc le cyberbite. A mes 19 ans, et suite à l’obtention de ma licence 1, j’ai décidé de me faire le double nostrilque j’aime toujours énormément -. A mes 20 ans ce fut au tour du septum dont je vous parle plus en détail ici. Puis le jour de mes 21 ans j’ai voulu me faire plaisir en m’offrant mon premier microdermal, et pour finir j’ai récemment refait mon septum que je ne regrette absolument pas !

Du côté des oreilles, je possède 2 écarteurs de 14 mm à chaque oreille (édit : ils sont en 18mm maintenant, oups) ainsi que 2 trous dans chaque lobe. Je me suis également fait percer l’hélix vers mes 15-16 ans dans une bijouterie au pistolet – oui, ce n’est pas bien -. Je n’ai pas laissé longtemps mes petites oreilles tranquilles puisqu’à la même période je me suis laissée tenter par les écarteurs. S’en suit, 3 années plus tard, le perçage de mon tragus (oreille droite) ainsi que mon anti-hélix (oreille gauche) le même jour. Puis en septembre 2014 je me suis fait percer le rook.

Voici la petite histoire et mon ressenti sur chacun de mes piercings :

1 labret

_ LABRET CENTRE _

Mon labret centré fut réalisé dans ma ville, en plein hiver. Je ne connaissais rien au niveau des piercings ainsi que des modifications corporelle puisque je n’avais que 16 ans à l’époque. Je me suis rendue dans un petit shop de ma ville (qui a fermé assez rapidement d’ailleurs) alors qu’il neigeait énormément ! Je voulais le faire le matin mais une fois arrivées la bas avec ma maman, le tatoueur nous annonce que la perceuse ne viendra que l’après midi à cause du temps … Je suis donc revenue l’après midi et tout s’est très bien déroulé ! J’appréhendais un petit peu mais sans plus – je crois d’ailleurs que j’appréhende encore plus aujourd’hui malgré mon expérience haha -. J’ai été percée assez haut, proche de la lèvre, et je ne pouvais pas rêver mieux (de ce fait, le bijou ne tapait, ni ne frottait ma gencive et mes dents).

Perçage/Douleur :  je ne dirais pas que je n’ai rien senti mais disons que c’était très peu douloureux et très rapide.

Bijou : j’avais pour habitude de porter un pic noir mais de temps en temps j’optais pour un fer à cheval rose ou noir puis les derniers temps je mettais une simple boule noire. Par contre, pour le bijou de pose il s’agissait d’une banale tige en titane avec la boule qui allait avec, c’est le mieux !

Je l’ai retiré l’année dernière, cela faisait donc 4 années que je l’avais. Je l’ai enlevé parce que je me lassais surement, je ne sais pas trop en fait haha. Sachez que j’avais pris l’habitude de ne le mettre que pour sortir ! Tous les soirs je l’enlevais, je dormais sans et même les week end je m’en passais. Il ne m’a en aucun cas abimé les gencives ou les dents tout simplement parce que ma barre était adaptée (la peau me « recouvrait » le bijou à l’intérieur), pour moi il n’y a donc pas de secret : choisissez une bonne taille de bijou et tout ira pour le mieux ! (Quand j’en vois avec des tiges qui dépassent de 5 mm, je n’aimerai pas être leur gencive !).

Prix : 60€

      9 6 4

                cyber 5555 gauche

_ MEDUSA _

Mon second piercing fut le médusa, que j’adore ! Je l’avais donc négocié avec mes parents et je le faisais uniquement si j’obtenais mon bac littéraire ! Chose faite, le soir-même de l’annonce des résultats j’étais chez le perceur. Cette fois-ci j’ai donc été chez Mika Tattoo, situé proche de moi.

Perçage/Douleur : tout s’est également bien déroulé même si la longueur de ma barre me dérangeait beaucoup au début haha (je n’ai effectivement pas gonflé). Le perçage s’est très bien passé et concernant la douleur, je dirais que je l’ai senti passer mais rien de très douloureux.

Bijou : rien de plus simple, une simple boule argentée.

Prix : 60€

Suite à ce piercing, j’avais donc le cyberbite sur le visage et j’aimais beaucoup l’assemblage labret centré/médusa.

                10 3

_ DOUBLE NOSTRIL _

Le prochain, ou plutôt les prochains, qui sont venus se loger sur mon visage : le double nostril (soit un piercing dans chaque narine). Je venais d’obtenir ma licence 1, c’est donc comme cela que j’ai été récompensée ! J’ai à nouveau changé de perceur et me suis donc rendue chez Funhouse à Metz. C’est un piercing que j’adore et que je trouve très peu répandu.

Perçage/Douleur : Tout s’est super bien déroulé également. Le plus difficile je dirais que c’est de bien positionner les 2 bijoux afin qu’ils soient un minimum symétriques.

Bijou : des studs en titane au début – et que j’ai toujours d’ailleurs – !.

Prix : 30€ un.

IMG_2496

_ SEPTUM _

Pour mes 20 ans et pendant les vacances de Noël, j’ai eu l’idée de me faire percer le septum que j’ai du retirer quelques moi plus tard, pour en connaître les raisons je vous redirige vers cet article.

Prix : 41€.

C’est donc la semaine dernière que je me suis rendue chez Laury Dermacils afin de me le faire repercer et je vous renvoie au précédent article pour en savoir plus !

5 7

_ MICRODERMAL _

Le 14 Novembre 2014 (jour de mon anniversaire) j’ai décidé me faire un petit plaisir en sautant le pas pour un microdermal !

Perçage/Douleur : il faut savoir qu’il y a une petite incision faite sous la peau afin de justement y placer une petite plaque. Le travail le plus difficile pour le perceur est justement de placer cette plaque et cela dépend du type de peau de la personne. Par chance, en moins d’une seconde j’avais mon piercing – j’ai la peau très élastique, ce qui a facilité son travail -. Il a ensuite fallu visser le bijou sur la plaque. Concernant la douleur, je peux vous dire que l’on ressent un bon pincement, et c’est tout !

Prix : 45€ (avec remise pour mon anniversaire).

IMG_3200

_ PLUGS – ECARTEURS _

J’ai commencé à me stretcher les oreilles vers mes 15-16 ans. Ce n’était absolument pas du gout de mes parents, du coup je suis montée a 8 mm uniquement à mon oreille droite. Une année après, par manque de symétrie, j’ai décidé de franchir le pas pour mon oreille gauche en ayant comme objectif 10 mm. Tout s’est très bien passé, et non, si c’est fait comme il le faut, ça ne fait pas mal. Je les ai retirés, par choix, lors de mon entrée en 2ème année à la fac. Je ne sais d’ailleurs toujours pas pourquoi aujourd’hui j’ai eu cette idée … Peut-être pour voir si cela se rebouchait. Eh bien oui, ils se sont rebouchés et je mettais donc des boucle-d‘oreilles normales. Bon cela ne dura qu’un temps puisque quelques mois après j’ai tout recommencé pour aller cette fois-ci à 14 mm (édit : je suis maintenant en 18mm), si vous avez des questions concernant la procédure n’hésitez pas (je n’ai pas la science infuse mais je m’y connais un minimum pour vous conseiller).
Edit : les bijoux Crazy Factory que je porte ci-dessous c’est caca, c’est vraiment pas bien ! Optez pour du verre ou du titane, c’est vraiment le pied à tous les niveaux !

IMG_3192

IMG_3196

_ LOBES _

Mes deux premiers trous ont été fait lorsque j’étais bébé (ce sont ceux stretchés actuellement) alors je n’ai aucun souvenir sur ceux-là. Mes seconds trous ont été fait chez Claire’s et plus jamais je n’irai là dedans (pour le perçage ou pour acheter des bijoux) puisqu’ils percent au pistolet, tout simplement, et que ma cicatrisation n’a pas été si facile (elle a été longue). Mes troisièmes trous ont été fait dans la même bijouterie que pour mon hélix et, bien qu’ils aient été fait au pistolet, je n’ai pas eu de soucis. Mais évitez clairement les bijouteries pour vos piercings, rendez vous chez un perceur (même si c’est plus cher, vous aurez de la qualité de la part d’un professionnel).

_ HELIX _

C’est vers mes 15 -16 ans que je me suis fait percer mon hélix dans une bijouterie dans les Vosges au pistolet (oui bon, je n’y connaissais rien à l’époque …). Je passais mes vacances chez Laurie et nous avions eu l’idée d’aller se faire percer sous un grand soleil !

Perçage/Douleur : je n’ai eu aucun soucis, tout s’est très bien passé !

Prix : 5€ je crois.

_ TRAGUS – ANTI HELIX _

Quelques années après, lors de ma première année à la fac j’ai décidé de me faire percer en même temps le tragus (oreille gauche) et l’anti hélix (oreille droite).

Perçage/Douleur : il s’agit de cartilage mais je n’ai pas eu de réelle douleur – comparé au rook– , ni de problème de cicatrisation.

Prix : 38€.

_ ROOK _

En septembre 2014 j’hésitais déjà entre le septum et le rook … ma mère m’a fortement conseillé le rook – c’est aux oreilles, donc ça se voit moins haha -. Je me suis donc rendue sous une horrible chaleur l’après midi pour me faire percer le rook.

Perçage/Douleur : Je n’ai jamais eu aussi mal pour un piercing ! Tellement mal que s’il était à refaire je ne le referai j.a.m.a.i.s ! Il m’a totalement coupé l’envie de m’en faire d’autres dans le cartilage ! Pour vous dire, je n’arrivais pas à poser la branche de mes lunettes de soleil sur l’oreille en question …

Prix : 38€.

A présent vous en savez un peu plus sur l’histoire de chacun de mes piercings et je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce très long article (vous avez pu profiter en même temps de mon évolution depuis mes 15 ans haha) … Souvent on me demande pourquoi j’aime autant ça, pourquoi j’aime autant « souffrir » alors je dirai tout simplement que ce sont mes goûts, mon univers, que je trouve ça très joli et que ça accentue la personnalité. Je n’ai pas de perceur attitré, je vais où j’ai confiance tout simplement. Pour l’instant je n’ai plus de projet en tête mais une idée arrive très souvent sur un coup de tête haha.

A la fameuse question « est-ce que ça fait mal ?« , je ne réponds jamais « non, c’est un plaisir » mais « on sent l’aiguille passer mais ce n’est rien de bien méchant puisque je le veux », c’est tout. Après, chaque personne réagit différemment et mon article vous aura peut-être rassurée – ou non -, donné des idées – ou non -. Votre ressenti face à la douleur dépend de vous mais aussi de votre état (fatigué, stressé) alors ne vous en faites pas, votre perceur est là pour vous aider ! Dites vous également que le temps de perçage est extrêmement rapide, vous souffrirez d’ailleurs plus pendant la cicatrisation que pendant l’acte de perçage en lui-même … Et puis, si vous êtes vraiment pressé(e), content(e), excité(e) d’avoir votre petit bijou sur votre corps, cela compensera largement la douleur !

« Et pour le travail ?« , eh bien étant encore étudiante pour quelques années je n’ai pas encore ce soucis et c’est pour cela que j’en profite maintenant. Pendant mon stage j’ai travaillé dans une agence de communication dans laquelle je n’ai absolument rien caché et actuellement je travaille en tant que femme de ménage au Luxembourg et on ne m’a rien dit non plus mais si je dois les enlever, je les enlèverai – il faut savoir être raisonnable … -.

Si vous avez des questions, je suis là pour y répondre avec plaisir ! 
Et vous, quels sont vos piercings et vos expériences ? 

20 Comments

  1. Reply
    Pauline

    Moi ce qui m’a fait le plus mal c’est le téton. J’étais partie pour faire les deux et au final je suis ressortie avec un seul. Ça va faire deux ans que je l’ai et je suis toujours pas prête à faire le deuxième haha !

  2. Reply
    Laura

    wouaw un article que j’ai adoré lire! personnellement j’ai fais mon premier piercing il n’y a pas longtemps et je compte en refaire alors les explications et photos m’ont rassurée pour -peut-être- de futurs piercing! :)

  3. Reply
    Emma

    J’adore adoré ton commentaire on apprend pas mal de trucs et c’est sympa de connaître ton expérience. Tu as de la chance de n’avoir eu aucune complication, ce qui m’empeche principalement d’en faire c’est la peur de l’infection. Sino’ je voulais te demander, tes cheveux se prennent souvent dans tes piercings? Car je pense que c’est un truc qui me gaverait rapidement. Voilà merci bisous :)

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      oh tu sais les infections c’est vraiment très très rare, il faut être vraiment « sale » pour en avoir ! Il arrive qu’il y ait des complications, mais c’est souvent significatif de cicatrisation :-).
      Eh sinon, comme je t’ai déjà répondu sur instagram mes cheveux ne sont pas un problème :)

      Bisous !

  4. Reply
    Marina

    J’ai eu tellement de mauvaises expériences avec les piercings. J’ai fait mon premier à l’arcade. Je me rappelle avoir été très angoissée avant le jour J. J’avais peur d’avoir mal. Bref. Je l’ai fait chez Jack à Thionville. Ça s’est très bien passé, plus de peur que de mal en fait. Mais ça s’est vite empiré. J’ai fait infection sur infection (pourtant je faisais tous les soins requis, et j’avais une hygiène irréprochable). J’ai finit (après un an de bobos) par vouloir le retirer. La perceuse n’a pas voulu me l’enlever ! Elle me disait qu’avec les soins ça allait finir par passer, mais ça faisait un an qu’elle me disait ça ! Je l’ai donc enlevé toute seule à la maison. C’était horrible. A peine le bijou enlevé, plein de pu a coulé de mon arcade, c’était vraiment dégoutant. J’ai fait beaucoup de soins par la suite pour ne pas avoir de cicatrice. Malheureusement, après 4 ans j’ai encore une cicatrice et il m’arrive de sentir une petite boule sous la peau. :/
    Mais un an après j’ai voulu me faire deux labrets décalés. J’habitais alors à Lille. J’étais surprise de voir que les prix des piercings à Lille étaient tous deux fois plus cher qu’ici en Lorraine. Mais j’ai quand même voulu le faire. Encore une fois, beaucoup d’angoisse avant de me faire percer, mais tout s’est bien passé. J’ai eu mes deux bijoux en milieu d’après-midi. Le soir je devais aller travailler. J’ai pris le métro pour mon rendre à mon lieu de travail et, toujours dans ce métro, un des deux piercings est tombé par terre. Pourtant j’y avais pas du tout touché et je n’avais pas joué avec de l’après-midi. J’ai pas réussi à le retrouver, et je ne pouvais pas retourner au salon, le shop était fermé à cette heure là. J’y retourne donc le lendemain toute déçue, mais le trou s’était déjà refermé. Le perceur m’a dit on te repercera dans un bon mois, parce que maintenant on risquerait de te faire qqch de pas joli. Laisse le temps a ton labret de cicatriser. Je n’avais donc plus qu’un seul labret. C’était pas vraiment ce que je voulais, j’étais déçue, mais je n’avais plus qu’à attendre un mois pour avoir ce que je voulais. Un mois après, je me suis faite repercée. Le pierceur a voulu me faire payer l’acte de piercing. Or le premier était tombé parce qu’il l’avait mal serré. J’ai eu du mal à négocier, mais il a finit par me le faire gratuitement. C’était repartit pour un mois de soins. Et ca y est j’avais mes deux labrets décalés, tout joli comme je voulais. Deux mois après je vais en vacances chez une amie dans le sud. Un matin je me réveille avec une lèvre ENORME et hyper enflée. C’était pas douloureux mais vraiment pas joli à voir. La lèvre était toute dur et le piercing engouffré dans cette bosse pas jolie. Impossible de retourner sur Lille revoir mon perceur, je vais donc à la première pharmacie. La vendeuse me donne un médicament pour faire dégonfler et désinfecter, et elle me dit si dans deux jours c’est toujours gonflé allez voir un pierceur. Deux jours après, ma lèvre était dans le même état. Je fais le tour des pierceur de la ville, aucunne veut m’aider ou y toucher parce que ce n’étaient pas eux qui avaient le piercing mais mon pierceur de Lille. J’ai supplié mais en vain. Une pierceuse m’a même dit, si jamais j’y touche et que ça empire, vous pourrez me le mettre sur le dos et me faire un procès. Mais il n’était pas question de ça, j’étais desespérée, je voulais qu’on m’aide. Je finis donc chez le médecin, qui n’était désormais que ma seule option. Evidemment il me l’enlève, mais sans les bons outils, il me fait un mal de chien en les enlevant.
    Un an après je refais ces deux piercings. La aucun soucis, mais j’ai du les enlever à cause d’un stage à l’étranger.
    J’ai aussi eu un écarteur comme toi. 14mm. Un bon jour j’étais chez la grand-mère de mon copain (à 2h de route de chez moi) et j’avais un plug en bois de chez crazy factory. Le plug s’est cassé tout seul sans que j’y touche et le temps que je rentre chez moi, le trou avait déjà raptissé. J’ai essayé mes autres 14mm avec du lubrifiant mais ils ne rentraient pas et je ne voulais pas me faire mal donc je n’ai pas insisté. Tous mes vieux bijoux de taille inférieure étaient restés chez mes parents. J’ai donc perdu mon joli 14mm comme ça tout bêtement. Et j’ai eu beaucoup de chance parce que le trou est revenu à une taille normale, or je sais qu’après 10mm c’est rare que le trou se referme parfaitement bien. J’ai eu de la chance dans mon malheur on va dire. :)

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      Oh ma pauvre, c’est vrai que j’ai déjà entendu des cas similaires au tien :(
      Concernant les prix, je ne savais pas que cela pouvait autant varier. Ma pauvre pour ton labret, c’est dommage et c’est fou ce qu’ils peuvent être de mauvaise foi !

      C’est vrai que les trous des écarteurs rétrécissent vite contrairement à ce qu’on pourrait croire !

  5. Reply
    Léa

    Tu as tellement de piercing, c’est top :).
    Pour le rook, c’est également le piercing qui m’a fait le plus mal et c’était mon premier piercing je ne le referai JAMAIS non plus.
    Sinon ton blog est chouette, continue bisous :)

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      Merci beaucoup, c’est gentil !
      Tu me rassures, j’ai l’impression que le rook c’est tout ou rien … certains ont horriblement mal (comme nous malheureusement) et d’autres n’ont absolument rien sentis (petits chanceux) ! :)

  6. Reply
    Natou

    Bonsoir,
    j’ai lu ton article et j’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre ta manière de penser… tu as beaucoup insisté sur le fait que tu méritais tes piercings et qu’ils étaient comme des récompenses, mais as-tu vraiment besoin de te justifier ? J’imagine que c’est sûrement plus facile à digérer pour tes parents de cette manière, mais je trouve cela un peu prétentieux de dire que tu as fais quelque chose juste parce que tu le méritais, n’est-ce pas plus simple de seulement dire que tu en avais envie ?

    Tes piercings te vont très bien sinon ;)

    1. Reply
      Gipsyy_ Post author

      Bonjour !

      En fait j’ai simplement expliqué ce qui me passait par tête par rapport à mes piercings … Je ne comprends pas pourquoi tu dis que c’est prétentieux en fait ! Mais je suis totalement d’accord sur le fait que c’était plus facile pour avoir l’accord de mes parents :). Du coup j’en avais envie oui, et j’en ai profité à chaque fois pour leur demander la permission quand j’estimais que je méritais une récompense, c’est peut-être plus simple dit comme ça en effet !

      Et je te remercie pour ta lecture et ton compliment ! :)

      1. Reply
        Natou

        Excuses-moi, je me suis peut-être mal exprimé en utilisant le terme prétentieux, j’ai sûrement l’esprit mal tourné quand je lis des articles et je cherche trop souvent la petite bête ^^
        Au fait, je me demandais quelle était l’espérance de vie de ton microdermal ? Je ne suis pas experte en la matière mais je sais que certains piercings ne sont pas éternels (ceux de surface en l’occurrence) du coup je me demandais si c’était la même chose pour les microdermal ?

        1. Reply
          Gipsyy_ Post author

          Non y’a pas de soucis ! Je ne comprenais pas trop le lien en fait … :)

          Je l’ai fait le 14 novembre 2014, il a donc fêté ses 8 mois ! Et son espérance de vie varie fortement d’une personne à l’autre … une amie l’a gardé 3 semaines à peine, d’autres personnes l’ont encore au bout de 6 ans alors ça dépend vraiment :)

Leave Your Comment